Potions magiques du jardinier : purins, décoctions et Ci, purins d'orties, décoctions
  •  
EAN13
9782035884060
ISBN
978-2-03-588406-0
Éditeur
Larousse
Date de publication
Collection
Larousse attitude - Jardin
Nombre de pages
96
Dimensions
18 x 12 x 1 cm
Poids
125 g
Langue
français
Code dewey
635.04
Fiches UNIMARC
S'identifier

Potions magiques du jardinier : purins, décoctions et Ci

purins d'orties, décoctions

De

Larousse

Larousse attitude - Jardin

Offres

1. Un remède, mais pour quoi faire ?
Il faut d’abord identifier la maladie pour savoir vers quel procédé efficace s’orienter (décoction, infusion…)  ou parfois pour attendre que le problème se résolve de lui-même !

2. Les potions stimulantes
Le fameux purin d’ortie (effet magique sur les géraniums), le purin de consoude (extra sur les tomates), le jus de compost (pour les agrumes ou lauriers-roses), la soupe à la luzerne, la poudre de roche (les plants de poireaux seront moins attractifs pour la mouche), la soupe au pissenlit, les algues du bassin (pour que les rosiers refleurissent).

3. Halte aux insectes
Avec ces remèdes très odorants, les pucerons et les chenilles vont disparaître. Une infusion d’absinthe agira sur la piéride du chou, du purin de tanaisie évitera l’invasion de fourmis, du savon noir luttera contre les cochenilles…

4. Basta les maladies
Oui, à condition de s’y prendre à l’avance et d’avoir choisi des variétés résistantes. Sinon il existe quelques recettes et autres décoctions à faire soi-même pour lutter contre le mildiou de la tomate, l’oïdium de la vigne, la cloque du pêcher…

5. Pourquoi vider son placard pour rien ?

Où l’on tord le cou aux remèdes soi-disant efficaces…
S'identifier pour envoyer des commentaires.

Autres contributions de...

Plus d'informations sur Jean-Paul Collaert et Gilles Lacombe